Quelques exemples de hard skills : la maîtrise d’une langue étrangère, de logiciels informatiques, de langages de programmation… Les “soft skills”, quant à elles, sont des qualités humaines liées à la personnalité du candidat ou de la candidate. Autrement dit, il s’agit de son savoir-être…

Quelques exemples de soft skills : la démonstration d’une intelligence émotionnelle ou comportementale, d’une certaine empathie, d’une capacité d’écoute, de leadership…  

https://intuition-software.com/hard-skills-vs-soft-skills/

Les soft skills désignent des compétences comportementales, le plus souvent acquises en dehors de la sphère scolaire ou universitaire…

Par exemple : La prise de décision complexe, l’intelligence émotionnelle, la résolution de conflits, la gestion du stress, l’audace, la motivation, la capacité à travailler en équipe…

https://www.journaldunet.fr/management/guide-du-management/1445708-soft-skills-definition-liste-et-traduction/

Soft skills, terme qui désigne à la fois l’intelligence relationnelle, les capacités de communication, le caractère, les aptitudes interpersonnelles. Bref, toutes ces capacités complémentaires à celles qui s’apprennent et se mesurent, que l’on nomme, par opposition, les « hard skills »

https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/entretien-embauche/detail/article/soft-skills-quelles-sont-celles-que-les-entreprises-s-arrachent.html
%d blogueurs aiment cette page :